La gare SNCF de Vesoul, mise en service le 22 février 1858[27], est située sur la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville et est desservie par des trains TER Bourgogne-Franche-Comté[28]. Les deux cantons de Vesoul sont constitués d'une fraction de la commune de Vesoul et des communes environnantes. La préfecture haut-saônoise est aussi entourée par plusieurs zones naturelles classées Natura 2000 : les pelouses de la région vésulienne (1 941 hectares), protégées notamment grâce aux oiseaux qui y émigrent[P 6],[P 7] et le réseau de cavités à rhinolophes (13 hectares), composé de six cavités souterraines qui accueillent des espèces de l'ordre des chiroptères[P 8]. La protection du site a été demandée par la municipalité dans le but de limiter l'urbanisation sur la colline afin de préserver son intérêt naturel[N 5]. MPSAPCSV 24 Rue D'echenoz, 70000 Vesoul. Cet émetteur permet de capter à 100% le signal et couvre entièrement l'agglomération vésulienne[122]. Le département de la Haute Saône est un département administratif français, il établit son siège départemental dans la ville de Vesoul, la ille principale du département. Sur les 8 353 ménages habitant la commune en 2009, 1 635 ménages vivent à Vesoul depuis moins de deux ans, 2 126 ménages depuis deux à quatre ans, 1 406 ménages depuis cinq à neuf ans, et 3 185 ménages depuis plus de dix ans[D 4]. L'autoroute la plus proche est l'A36, située approximativement à 45 kilomètres au sud de Vesoul. Concernant le secteur d'activité du tourisme, la ville de Vesoul dispose de 151 chambres répartis dans 4 hôtels, au 1er janvier 2012[D 18]. La municipalité siège dans ce bâtiment depuis le 29 mai 1938. Numéro de téléphone département de la haute-saône: Téléphone: ... Les horaires d'ouverture de Département De La Haute-saône à Vesoul n'ont pas encore été renseignés.ajoutez les ! Le revenu fiscal moyen par ménage pour la ville de Vesoul est, en 2009, de 17 707 €, pour la communauté d'agglomération de Vesoul de 20 888 €, et pour la Haute-Saône de 19 850 €[M 17]. Elle est ensuite traitée dans l'usine des eaux localisée à Quincey, où sont pratiqués annuellement 57 contrôles analysant plus de 3 000 paramètres et où sortent quotidiennement plus de 5 000 mètres3 dirigés vers des réservoirs. La commune compte divers cabinets de médecine générale et spécialisée dans différents domaines, tels que la dermatologie, la radiologie, la podologie ou encore l'ophtalmologie ainsi que plusieurs pharmacies et laboratoires de biologie médicale[113]. Vers 1880-1890, les vignes de la ville sont anéanties par le phylloxéra ; les vignerons se sont ainsi dirigés vers les nouvelles industries et les cultures maraîchères[45]. De plus, Vesoul est relié par deux voies vertes, qui sont majoritairement bordées d'arbres, de buissons et de haies : le Chemin vert (1980), l'une des plus anciennes voies vertes de France aménagées sur voie ferrée[33], et la Trace du Courlis (2008)[34]. La commune n'a pas de devise officielle. On note cependant l'existence d'une ancienne caserne se trouvant proche du centre-ville. Lors du second tour, 55,17 % des électeurs vésuliens ont voté pour François Hollande et 44,83 % pour Nicolas Sarkozy[61]. Pouvant totaliser jusqu'à 5 000 prisonniers à la fois, c'est le seul camp de l'Est de la France à être actif de 1940 à 1944[50]. À la fin du XIIIe siècle, la famille noble qui fut subvenue au prévôt prit le nom de famille de Vesoul. En centre-ville, la rénovation des îlots Durgeon (face à l'Hôtel de Ville) et Lesigne (vers la place de la République) font entre autres partie du PLU (Plan Local d'Urbanisme) approuvé par le conseil municipal en 2013. La commune a connu une douzaine d'inondations et de coulées de boues entre 1982 et 2015, déclarées comme étant des « catastrophes naturelles ». La ville de Montigny-lès-Vesoul est localisée dans le département de la Haute Saône qui porte le numéro 70 et dans la région Bourgogne Franche-Comté.Le maire de Montigny-lès-Vesoul est Philippe COMBROUSSE. Ce quartier moderne est notamment composé du principal site du Groupe Hospitalier de la Haute-Saône (GHHS), construit sur une surface de plus de 52 000 m2 et abritant plus de 400 lits[109] et la clinique Saint-Martin, établissement chirurgical fondé en 1957 et fréquenté en moyenne par plus de 8 000 patients par an[110]. L'actuel bâtiment date de 1981 et abrite un espace de lecture de plus de 1 800 m2. Ses coordonnées géographiques sont 47°61'97 de latitude Nord et 06°15'42 de longitude Est. Vesoul se trouve dans un département et plus globalement dans une région où l'industrie tient une place importante dans l'économie. Pourvue d'un patrimoine naturel diversifié, Vesoul bénéficie de sites protégés, associant plaines, collines et plans d'eau. J.-C.[F 3]. Parmi la plus connue, la chapelle Notre-Dame-de-la-Motte, l'un des symboles de Vesoul, posée au sommet de la colline de la Motte. Lorsque les Romains ont colonisé la Séquanie, ils ont été marqués par les avantages défensifs que donnait la colline de la Motte et y construisent un petit campement avec un fortin militaire. Le bouddhisme est une religion minoritaire à Vesoul puisque aucun édifice majeur et association bouddhiste ne sont dénombrés dans la ville, cependant des cours d'enseignement de la congrégation Kagyu Rintchen Tcheu Ling de tradition Kagyüpa sont donnés[136]. Il est à noter que la N 19 est fréquentée chaque jour par plus de 25 000 véhicules, dont 3 500 poids lourds, au niveau des quartiers du Montmarin et du Grand Grésil[24]. Entre 1860 et 1939, le territoire de la commune est agrandi notamment en 1861 et en 1876 en annexant des terrains de la commune de Navenne. Vesoul est notamment connue durant la guerre pour abriter, dans la caserne du 11e chasseur à cheval, le Frontstalag 141, le camp de prisonniers de l'Armée allemande pour les indigènes coloniaux de l'armée française. Le nombre total de logements dans la commune en 2009 était de 9 206 dont 8 353 résidences principales (soit 90,7 %), 178 résidences secondaires et logements occasionnels (soit 1,9 %) et 676 logements vacants (soit 7,3 %)[D 1]. L'ensemble des réseaux de bus desservant Vesoul transite par le pôle d'échanges multimodal, infrastructure inaugurée le 1er décembre 2011 à proximité de la gare, où les bus réalisent à peu près 250 escales chaque jour. L'hôtel Lyautey de Colombe, bâtiment édifié en 1712 dont la façade côté rue est d'architecture classique est située place du Grand Puits[E 9]. Depuis la fin du XXe siècle, le centre historique a connu plusieurs opérations de rénovations : les façades des édifices sont régulièrement restaurées et les trottoirs reformés. Aujourd'hui, les transports routiers constituent le principal moyen de transport dans la commune (plus de 280 voies de circulation dont environ 200 rues). Au début du XVIIe siècle, de nombreux religieux s'installent à Vesoul et c'est ainsi que trois couvents sont édifiés, durant ce siècle[42]. Tél: 03 84 76 47 47 03 84 76 47 47. De multiples événements culturels et festivals sont régulièrement organisés à Vesoul. La colline est en grande partie boisée et comprend également des vergers et prés-bois. Certaines traces et empreintes confirment que Vesoul et son agglomération ont été occupés durant la Préhistoire. On trouve peu de précisions sur Vesoul sous l'Antiquité. Dès le Moyen Âge, des familles nobles édifient de grandes demeures et des hôtels particuliers dans la cité. Par ailleurs, Vesoul entretient des relations dans le cadre d'actes de solidarité avec la ville de Man, en Côte d'Ivoire[A 18],[70]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les déplacements en bus, le réseau d'autobus « VBus », mis en place dans les années 1990. est utilisé, annuellement en moyenne, plus d'un million de fois et totalise chaque année près de 500 000 kilomètres parcourus dans l'agglomération[31]. Comprise dans l'Espace urbain Est, l'agglomération de Vesoul ne se trouve qu'à quelques dizaines de kilomètres au nord de l'axe diagonal de l'entité géographique autrefois appelée métropole Rhin-Rhône[4]. Une partie de cette rivière est détournée avant le confluent dans un canal de dérivation qui suit le tracé de la voie ferrée et le confluent de ce canal avec le Durgeon grossi de la Colombine "vive" s'effectue à l'extrême sud-ouest du territoire vésulien, après la gare, dans une zone urbanisée[8],[9]. Parmi les édifices élevés au XVIIIe siècle, on peut citer le palais de justice, construit de 1765 à 1771 par l'architecte Charles-François Longin. Aujourd'hui, la commune de Vesoul est le chef-lieu du canton de Vesoul-1 et du canton de Vesoul-2, créés à la suite du redécoupage cantonal de 2014[62]. La dernière époque d'urbanisation de la ville se fait de la Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui. Créé en 1985 par le conseil départemental de la Haute-Saône, l'établissement est équipé de plus de 2 000 m2 d'ateliers et de laboratoire et opère dans la conservation du patrimoine en restaurant du mobilier tel que des sculptures, des peintures sur toile et des textiles[168]. On compte aussi de nombreuses associations reconnue d'utilité publique œuvrant dans l'action sociale ayant leurs sièges à Vesoul dont l'une des plus importantes est l'« Association Haut-Saônoise pour la Sauvegarde de l'Enfant à l'Adulte ». Si vous souhaitez contacter directement l'accueil du département de la Haute Saône, vous pourrez composer le numéro de téléphone de contact 03 84 95 70 70, si vous souhaitez plutôt contacter la direction générale par téléphone, nous vous proposons de contacter directement le numéro de téléphone de contact 03 84 95 70 22. Durant l'époque gallo-romaine, le territoire de Vesoul appartenait au pagus Colerensis, qui avait pour chef-lieu Corre et qui s'étendait de la Vôge jusqu'aux portes de Besançon[L 3],[F 5]. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone d'emploi étant de 6 013, l'indicateur de concentration d'emploi est de 293,6 %, ce qui signifie que la zone d'emploi offre quasiment trois emplois pour un habitant actif[D 13]. A la fin du XVIIe siècle, alors que la population de la ville s'élève à peu près à 2 100 habitants en 1688[U 1], Louis XIV dota la ville d'une maîtrise particulière des eaux et des forêts (1692), d'un présidial (1696)[L 9] et d'un tribunal de police (1699)[V 7]. En 2017, la commune comptait 14 916 habitants[Note 7], en diminution de 4,61 % par rapport à 2012 (Haute-Saône : −1,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Par lettres patentes du 16 avril 1540, l'empereur Charles Quint érigea la ville de Vesoul en mairie et la fit bénéficier de tous les rangs de la justice[L 7]. La ville abrite notamment une ancienne synagogue, édifiée en 1875 et désaffectée en 1945, ainsi qu'un cimetière juif aménagé à la fin du XIXe siècle[C 2]. Fondé en 1882 par Victor Jeanneney, le musée Georges-Garret est installé dans l'ancien couvent des Ursulines depuis 1981, et possède le label « Musée de France ». Sur le plan de la criminalité, la circonscription de sécurité publique de Vesoul affiche le 19e plus haut taux de criminalité parmi les circonscriptions métropolitaines de provinces de 25 000 à 50 000 habitants, en 2008. Si à contrario vous êtes le seul logement à Vesoul à être impacté par cette coupure de courant, cela peut provenir de vos installations (surcharge, équipement défaillant, ...) ou de votre fournisseur d'énergie (EDF ou les fournisseurs alternatifs). Le centre régional de restauration et de conservation des œuvres d'art (CRRCOA) est basé à Vesoul. L'agglomération est équipée de nombreux organismes de grande distribution ; on dénombre notamment deux hypermarchés, qui totalisent environ 200 salariés chacun (E.Leclerc à Pusey[142] et Cora dans la zone Kennedy[143]) ainsi que plusieurs supermarchés de taille notable. Le climat à Vesoul est de type semi-continental. Dans l'arrondissement de Vesoul, le total d'immigrés s'élève en 2016 à 5 367 personnes dont notamment 926 immigrés venant du Portugal, 815 du Maroc et 503 de Turquie[M 14]. Afficher le numéro. Si vous continuez la navigation signifie que vous acceptez son utilisation. En 2016, approximativement 18 000 personnes de l'agglomération de Vesoul étaient abonnés à Internet[123]. La ville est aussi équipée de centres d'accueil secondaires comme une maison relais ainsi que l'organisme dédié aux jeunes, « Mission locale »[108]. Parallèlement, du XIIe siècle au XIXe siècle, Vesoul fait de la viticulture, l'une de ses principales activités économiques et la cité devient un moment l'un des centres viticoles les plus renommés de la région[A 7]. ». Vesoul - Tome II Produit vendu par : Nouvelles éditions SUTTON La collection Mémoire en Images publie essentiellement des photographies et des cartes postales anciennes, tous ces documents étant expliqués par des textes évoquant l'histoire locale de la ville ou de la région concernée. Hétérogène au cours du Moyen Âge, l'architecture vésulienne commence à se développer de façon uniforme à partir du XVIe siècle. Le pourcentage des foyers fiscaux imposables sur l'ensemble des foyers fiscaux de Vesoul est de 44 %[D 16]. On compte aussi l'école de l'Art et du Goût français du chocolat, institut fondé par le maître chocolatier-pâtissier Mickaël Azouz[81]. La colline de la Motte, qui occupe toute la partie centrale de la ville, est constituée de différentes roches sédimentaires qui sont délimités par les quartiers des Haberges à l'ouest, du Grand Grésil à l'est, du Montmarin au nord et du centre-ville au sud. La ville est également pourvue de plusieurs hôtels particuliers édifiés au XVIIIe siècle. Construite de 1735 à 1746, son architecture fut conçue par Jean-Pierre Galezot et Jean Querret du Bois. Fax: 03 84 76 52 09 03 84 76 52 09. Concernant les services d'archives, Vesoul compte sur son territoire les archives départementales de la Haute-Saône, localisées dans un bâtiment construit en 1965 et rénové à maintes reprises. La taxe foncière sur le bâti s'élevait à 25,71 % en 2011, légèrement inférieur au taux de 2010 qui était de 25,21 %. La rue du Breuil, quant à elle, est la seule rue uniquement piétonne du centre-ville. Le logo du département de la Haute Saône est un logo assez coloré et dynamique, il est de couleur verte bleue et orange. Depuis le 15 avril 2009 la référence locale sur la plaque d'immatriculation n'est plus obligatoire. La commune de Vesoul fait partie du pôle métropolitain Centre Franche-Comté, entité constituée des plus grandes unités urbaines de la partie centrale de la Franche-Comté[3]. La ville compte aussi un édifice religieux musulman érigé au cours de la deuxième moitié du XXe siècle : la mosquée Arrahma du quartier du Montmarin qui est constituée d'un minaret. La majorité des édifices du centre-ancien ont été construits en pierre calcaire de couleur beige et bleue-grise, typique de la région, provenant de carrières situées dans la région de Vesoul. L'agglomération concentre également un certain nombre de transporteurs et de sociétés axées dans l'automobile telles que des concessionnaires ainsi que divers ateliers de réparation automobile. Des schistes bitumineux sont également présents au quartier des Rêpes. Malgré une activité industrielle forte, la tertiarisation à Vesoul devient de plus en plus importante depuis quelque temps[D 9]. À la mort de Rodolphe III, en 1032, Henri II du Saint-Empire hérite de ses biens bourguignons et c'est ainsi que, Vesoul, comme tout le comté de Bourgogne, est rattaché au Saint-Empire romain germanique. Voir plus de coordonnées. Au niveau du second degré, la ville compte trois collèges publics, un collège privé catholique et cinq lycées publics : deux lycées polyvalents, un lycée général et deux lycées professionnels. Vesoul recense de nombreux édifices civils et religieux monumentaux, concentrés majoritairement dans le centre ancien : le Vieux-Vesoul, ensemble architectural homogène et dense datant du XVe au XIXe siècles. La Haute-Saône est un département appartenant à la région historique de Franche-Comté, devenue la région Bourgogne-Franche-Comté. Classé à l'inventaire général du patrimoine culturel, l'établissement est aujourd'hui occupé par des ateliers de l'usine PSA[C 1]. D'autres bâtiments aujourd'hui disparus, liés à l'histoire locale, peuvent être cités comme l'imprimerie Marcel Bon, entrepôt commercial bâti pendant le second quart du XXe siècle et détruit en 2014, qui était constitué d'un étage carré, d'un étage en surcroît et d'un toit à longs pans en tuile mécanique[C 20]. La circulation routière est contrôlée par plusieurs dispositifs de radars automatiques dans l'agglomération. Au XVIIIe siècle, Vesoul est avant tout un centre agricole qui associe le commerce des grains, des bois et des animaux, notamment par le biais de marchés et foires[E 7]. Généralement ils sont alphabétiques. Certains historiens et archéologues attestent d'une histoire durant cette période. Les principaux sont constitués de hauts portails ou encore de vastes cours. En plus de l'arrivée régulière de gens du voyage dans les aires d’accueil de l’agglomération, on peut également mentionner l'arrivée en 2015 de réfugiés de la guerre civile syrienne, venant principalement du Moyen-Orient et d’Asie de l’Ouest, accueillis dans la résidence « L'Orée du bois », à Echenoz-la-Méline, au sud de Vesoul, où plus d’une centaine ont transité[88]. La gastronomie de Vesoul est principalement axée sur la cuisine franc-comtoise, qui utilise des produits tels que la charcuterie, le vin rouge, les champignons et le fromage. Autrefois, l'administration municipale exerçait ses activités dans l'hôtel Raillard de Granvelle de 1733 à 1768 puis dans l'hôtel des Salives de 1768 à 1938[L 12]. L'agglomération vésulienne est traversée par plusieurs failles[14]. Vesoul est une ville de l'est de la France. Plus récemment, des villas ont été édifiées dans la commune. La pratique du protestantisme à Vesoul s'intensifie au XIXe siècle. À proximité de la place de la République, se trouvent la place Pierre-Rénet, au sud, et la place des Allées, à l'est, les deux plus grandes places du centre-ville. La ville est placée sur une zone appelée « Plateaux jurassiques de Vesoul », localisée au sud de la dépression sous-vosgienne et au nord des faisceaux des Avant-Monts et des collines préjurassiennes[N 1],[N 2]. On y recense 5 métiers de l'automobile : l’atelier de production des équipements intérieurs, la cataphorèse, le ferrage, la logistique des pièces de rechange et l’expédition des éléments détachés à l’international[A 8]. 22 décembre 1789: création des départements français durant la Révolution française après … Les protestants de l'Église protestante unie sont affectés au temple protestant de Vesoul[128]. Rénové et agrandi en 1859 et 1860, il est notamment remarquable par sa grille dotée de soixante-quatre lances à pointes dorées[L 20]. Enfin, d'autres salles utilisées pour les représentations de spectacle sont situées dans la commune comme la salle Parisot, d'une capacité de 400 places assises ou de 1 500 places debout et la salle Le Calypso pouvant contenir 250 personnes[A 46]. La ville est composée de différents quartiers. La commune compte un lieu de culte musulman : la mosquée Arrahma, qui propose cinq classes d'apprentissage de langue arabe et d'enseignement de l'islam[132]. On dénombre trois lieux de culte catholiques, où se déroulent régulièrement des cérémonies religieuses : l'église Saint-Georges, l'église du Sacré-Cœur et l'église Saint-Joseph[126]. 19 entreprises du tertiaire comptent plus de 50 salariés. Comportant une façade d'architecture classique, l'église inclut une nef et deux bas-côtés, qui est entourée de six chapelles sur les côtés et de deux chapelles entourant le chœur[C 14],[152]. Epic Games est un studio de jeux ... "Comment avec une service client gratuit pour que je puisse m expliquer ...", "Le Dr Blachier nous joue la grande connaissance du vaccin !!! Le siège de l'association départementale pour le développement et l'initiative de la musique et de la danse en Haute-Saône (ADDIM 70) est situé à Vesoul. Il abrite notamment un escalier d'intérieur à rampe en fer forgé et une salle d'audience avec un riche décor de boiserie. Au cours du XVIIIe siècle, la ville suscitera l'attention de quelques médecins et auteurs grâce à la découverte des eaux minérales des Rêpes, situées proche de l'actuel quartier des Rêpes[L 10]. Ouvert le 6 juillet 2005, ce multiplexe, classé « Art et Essai », dispose de 1 893 fauteuils répartis dans 10 salles, toutes équipées d'air conditionné, d'accessibilité aux handicapés et de numérisation[172]. Autrefois, la ville comptait 3 moulins : le moulin Saint-Martin (édifié au XVIIIe siècle, acheté par la ville en 1826 et qui cessa son activité avant 1880[C 21]), le moulin des Prés et le moulin de Pontarcher. Sur un porche de la ville a d'ailleurs été gravée la devise latine : « Moderata durant », qui signifie « ce qui est modéré dure »[A 7]. D'autres rues anciennes peuvent faire l'objet d'une mention comme la rue Baron-Bouvier, la rue Georges-Genoux et la rue du docteur Gevrey[L 1]. De vastes places complètent le réseau urbain de la ville. Recevez ces informations. Parmi les autres places anciennes, aménagés avant le XIXe siècle, on peut citer la place de l'Église, la place du Grand-Puits et la place du Palais[L 2]. La population immigrée à Vesoul, c'est-à-dire les personnes vivant à Vesoul et qui ne sont pas né en France, représentait selon les chiffres de l'Insee de 2007, environ 1 600 personnes, dont 1 000 étrangers et 600 français par acquisition, ce qui correspondait à 9,8% de la population de la ville, soit plus que la part d'immigrés en Haute-Saône (4,5%), en Franche-Comté (7%) et en France (8%), mais toutefois bien moins que certaines autres villes franc-comtoises comme celle de l'agglomération de Belfort-Montbéliard. Après l'annexion, la cité garda tout de même son administration municipale et son statut de capitale du bailliage d'Amont[L 9]. Par ailleurs, il est à noter que, dans le département, qui comptait 10 650 immigrés en 2007, le principal motif d'immigration légale est le regroupement familial[87],[M 15]. Conformément à la réglementation. En 1791, la ville devient brièvement siège du diocèse de Vesoul, circonscription ecclésiastique qui sera finalement supprimé dix années plus tard. Au niveau de la radiodiffusion, la ville de Vesoul compte deux radios associatives (dites de catégorie A) : S'y ajoutent deux radios locales commerciales, toutes deux fondées à Vesoul (dites de catégorie B) : En plus des stations de radio nationales, les vésuliens reçoivent les programmes de France Bleu Besançon, station locale publique de Franche-Comté, sur 99.4 FM. Toutefois, les stationnements payants se sont fortement généralisés dans la ville au cours des années 2010[26]. Service de renseignement téléphonique, Ce numéro a été évalué comme étant de confiance, Nous nous intéressons à savoir si notre service vous a été utile, Pour joindre Département De La Haute-saône, appelez le, Contactez les entreprises de services à la clientèle. Vesoul n'a pu conservé que peu de vestiges d'infrastructures militaires de son passé dont le principal ouvrage était le château fort de Vesoul. Siège du consistoire israélite de l'Est de 1872 à 1896, Vesoul voit sa population augmenter de 1 500 habitants en seulement 4 ans en accueillant notamment de nombreux Juifs alsaciens fuyant l'annexion de l'Alsace-Lorraine. En matière de transport aérien, la ville dispose de l'aérodrome de Vesoul - Frotey, accessible aux avions de tourisme et d’affaires. La ville possède en plus une salle de cinéma d'une capacité de 330 places, intégré dans le centre social et culturel « Espace Villon »[A 46]. En 1858, la gare de Vesoul est inaugurée sur la ligne de chemin de fer Paris-Bâle, plaçant ainsi la ville au sein d'une importante ligne ferroviaire[L 11]. Toute la zone nord/nord-ouest/nord-est du territoire communal est caractérisée par des limons du Cénozoïque[14]. Après la guerre, la ville de Vesoul, comme la France entière, connait une prompte croissance ; l'essor démographique de la commune est particulièrement important.

Les Cités De Paris, Le Monde Est Stone Paroles, Soulier D'or 2020, Pierre Bellemare Livre Pdf Gratuit, Idée Thème Soirée, Que Faire à Tokyo Blog, Drôme Tourisme Hébergement, Bloc Moteur V6, Procédure Civile Livre,