Localisation des équipes issues de la partie orientale de la Russie. La dix-huitième journée s'accompagne d'une nouvelle victoire du Zénith Saint-Pétersbourg aux dépens du Dynamo Moscou (3-1), qui profite ainsi du revers du Spartak Moscou à Sotchi (1-0) et du nouveau match nul du CSKA Moscou contre l'Oural Iekaterinbourg (2-2) pour s'assurer le titre de champion d'automne. Vingt équipes prennent part à la compétition, quinze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent un relégué de première division, le Ienisseï Krasnoïarsk, et quatre promus de troisième division qui sont le Neftekhimik Nijnekamsk, le Tchaïka Pestchanokopskoïe, le Tekstilchtchik Ivanovo et le Torpedo Moscou qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente[1]. Dans le bas du classement, Khimki et le Rotor Volgograd font également match nul (1-1), de même que Tambov et le Rubin Kazan (2-2), pour un total de six matchs nuls en huit rencontres sur l'ensemble du sixième tour[17],[18]. Dans le bas du classement, Oufa et Sotchi (1-1) ainsi que l'Arsenal Toula et le Rotor Volgograd (1-1) se tiennent respectivement en échec tandis que la victoire de Khimki face au Rubin Kazan (2-0) lui permet d'afficher une avance de cinq points sur la zone de relégation directe ainsi que de revenir au niveau de Tambov, battu sur ses terres par l'Akhmat Grozny (0-1)[42],[43]. La journée suivante voit le Torpedo Moscou retrouver le chemin de la victoire face au Chinnik Iaroslavl à domicile (2-0), ce qui n'est pas le cas de son dauphin Khimki, qui concède le match nul à Khabarovsk (1-1) et n'affiche plus qu'une avance de trois points sur le Rotor Volgograd, vainqueur du Mordovia Saransk (1-0). À noter que Roudenko a inscrit la quasi-totalité de ses buts sous les couleurs du Spartak-2 Moscou au cours de la première partie de saison. De l'autre côté du classement, les deux derniers à l'issue de la saison sont directement relégués en deuxième division, tandis que le treizième et le quatorzième sont qualifiés pour les barrages de relégation, où ils affrontent le troisième et le quatrième de la division inférieure dans le cadre de confrontations en deux manches afin de déterminer les deux derniers participants à la saison 2021-2022. Ils sont exempts des trois premiers tours et font leur entrée dans la compétition au quatrième tour au cours du mois d'août 2019. Le championnat se compose de seize équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente matchs disputés pour chaque équipe. La compétition démarre ainsi officiellement le 7 juillet 2019 pour s'achever le 16 mai 2020. En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale allant du 17 décembre 2020 à l'issue de la vingtième journée au 26 février 2021 qui marque le début du vingt-et-unième tour. Elle démarre le 8 août 2020 pour s'achever le 16 mai 2021, avec une trêve hivernale entre décembre 2020 et février 2021. Le championnat de la Ligue nationale de football (russe : Первенство Футбольной национальной лиги), aussi appelé FNL, est une compétition russe de football fondée en 1992 après la dissolution de l'Union soviétique. Format Ce total lui permet d'afficher une avance de quatre unités sur le CSKA Moscou et six sur le Spartak Moscou qui complètent pour leur part le podium. L'Avangard Koursk annonce son retrait volontaire de la compétition pour l'édition 2020-2021 et descend en troisième division. Celle-ci s'achève sur un match nul et vierge, tandis que le Tom Tomsk obtient un résultat similaire à domicile face au Ienisseï Krasnoïarsk. Les equipes de football en Russie. Enfin, l'Avangard Koursk change d'entraîneur pour la deuxième fois de la saison, Oleg Vassilenko laissant sa place à Igor Beliaïev, qui avait déjà entraîné le club à la saison précédente[103], pour aller prendre la tête du Mordovia Saransk[104]. Ils sont exempts des deux premiers tours et font leur entrée dans la compétition au troisième tour au cours du mois d'août 2020. À l'issue de la saison, le premier au classement remporte la compétition et est désigné champion de Russie. Le FK Krasnodar-2, le FK Armavir et le Tom Tomsk sont quant à eux attendus dans le milieu de tableau. Cette dernière défaite, couplée au mauvais début de saison du club, entraîne dans la foulée le départ de l'entraîneur Dmitri Gounko (en)[24] et son remplacement par Igor Tcherevtchenko[25]. Championnat de Russie 2020-2021 : Retrouvez le Classement général sur L'Équipe. Dans le bas du classement, le Rotor Volgograd, le FK Khimki et le Rubin Kazan sont respectivement battus par l'Akhmat Grozny (1-3), le FK Tambov (0-1) et le FK Sotchi (2-3) et comptent, en compagnie de l'Arsenal Toula, un seul point, occupant alors les quatre places de relégables[11],[12]. La dernière rencontre de la neuvième journée voit quant à elle l'Akhmat Grozny s'imposer face à l'Oural Iekaterinbourg (2-0)[28],[29]. Le Mordovia Saransk n'a quant à lui pas les moyens de payer pour une licence de deuxième division et ne peut prendre part à la saison 2020-2021[118]. Les deux leaders sont dans le même temps défaits, le Neftekhimik Nijnekamsk mettant un terme à la série de neuf victoires consécutives du Torpedo Moscou (1-0) tandis que le Baltika Kaliningrad s'impose sur la pelouse de Khimki (1-0). Parcours en Coupe de Russie. FNL 2013-2014 Généralités; Sport: Football: Organisateur(s) Ligue nationale de football Édition: 22 e: Lieu(x) Russie: Date: du 7 juillet 2013 au 11 mai 2014: Participants: 19: Matchs joués: 341: Affluence: 999 300 … Dans le bas du classement, les résultats du Rotor et de Khimki font chuter Oufa en dernière position, ce dernier concédant alors un dixième match de suite sans victoire sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (1-3). Pendant ce temps, le Rostov est battu par le FK Sotchi (2-4) et sort du podium au profit du CSKA Moscou qui retrouve la troisième place après son succès à l'extérieur contre l'Oural Iekaterinbourg (2-0) tandis que Sotchi se place quatrième, les deux pontant à 19 points à deux unités du duo de tête. Si une de ces équipes termine la saison dans les places de promotion, l'équipe non-réserviste suivante au classement se voit attribuer la qualification à la promotion ou aux barrages. Ils sont exempts des trois premiers tours et font leur entrée dans la compétition au quatrième tour au cours du mois d'août 2019. Quatrième, le Tchertanovo Moscou complète les places de barragistes avec 35 unités. Le tableau suivant récapitule le calendrier prévisionnel de la deuxième division pour la saison 2019-2020. Dans le milieu du classement se retrouvent le Lokomotiv Moscou et le Rubin Kazan à 28 points, suivis de l'Akhmat Grozny à deux unités derrière et du FK Khimki, qui totalise 25 points et reste sur un bilan de six victoires lors de ses huit derniers matchs. Dans le bas de classement, le Ienisseï Krasnoïarsk s'impose contre Tom Tomsk (3-0) et laisse sa place de relégable au Spartak-2, battu chez lui par le Luch Vladivostok (0-2)[91],[92]. S'affrontant sur la pelouse de ce dernier, les deux équipes se neutralisent finalement sur le score de 1-1 et restent à égalité de points avec 21 unités chacun, bien que le Zénith conserve l'avantage en vertu des autres critères de classement. Dix-sept des vingt clubs de la FNL prennent part à la Coupe de Russie 2018-2019, les trois équipes réserves du championnat n'étant pas autorisées à y participer. Les autres changements concernent des équipes du bas de classement, le Tekstilchtchik Ivanovo remplaçant ainsi Denis Boïarintsev par Sergueï Pavlov[99],[100], tandis que Roman Pylypchuk (en) prend la place de Viktor Boulatov à la tête du Spartak-2 Moscou[101],[102]. Dans le bas de classement, le Rotor Volgograd remporte un deuxième succès d'affilée aux dépens de l'Arsenal Toula (1-0) et passe en treizième position, quittant la zone de relégation directe pour la première fois de la saison. Dans le bas du classement, les deux derniers Oufa et le Rotor Volgograd se tiennent mutuellement en échec (0-0), de même pour Tambov et l'Arsenal Toula (0-0) qui restent premiers relégable et non-relégable avec respectivement 8 et 9 points. Format. La Coupe de Russie de football 2019/2020 est la 28ème édition de cette épreuve. Classé quatorzième à un point de la relégation à l'issue de ce tour, l'entraîneur du Luch Vladivostok Roustem Khouzine annonce sa démission dans la foulée de la défaite face au Ienisseï le 19 octobre[75]. La journée qui suit est marquée par une nouvelle victoire du Tchertanovo, qui se défait largement du Mordovia Saransk (3-0) pour revenir au niveau de Khimki, tenu en échec par le Neftekhimik Nijnekamsk (2-2), tandis que le Rotor Volgograd profite de ce dernier résultat pour reprendre deux points d'avance sur ses poursuivants grâce à une victoire sur la pelouse du Chinnik Iaroslavl (1-0). De même pour le Baltika Kaliningrad qui l'emporte à Iaroslavl (2-0) et distance dans la foulée ce dernier ainsi que le Neftekhimik Nijnekamsk, tenu quant à lui en échec par le SKA-Khabarovsk (2-2)[76],[77]. Dans le même temps, le Dynamo Moscou se place en deuxième position après sa victoire contre Rostov (2-0) pendant que Krasnodar l'emporte contre l'Arsenal Toula (2-0) et revient à la quatrième place. Défait par le Chinnik Iaroslavl (1-2), le Tom Tomsk sort donc du top 5 pour la première fois de la saison. Vainqueur sur la pelouse du Baltika Kaliningrad (2-0), le Mordovia Saransk remporte quant à lui son premier match depuis le mois de septembre et laisse sa dernière place au Fakel Voronej[93],[94]. Parmi ces clubs, le Baltika Kaliningrad est celui présent depuis le plus longtemps avec une participation ininterrompue à la deuxième division depuis la saison 2006. Marquant la fin de la phase aller, le dix-neuvième tour est marqué par la large victoire du Spartak-2, qui domine le Fakel Voronej sur le score de 7 buts à 2 et sort de la zone de relégation. À l'autre bout du classement, le Ienisseï reste sur une série de treize matchs sans victoire et pointe en dernière position avec 8 points. Ainsi, à cinq journées de la fin de la phase aller, le duo de tête Torpedo-Khimki enregistre une avance confortable sur ses poursuivants, pointant respectivement à 37 et 33 points, tandis que le Rotor Volgograd complète le podium avec 25 unités, n'ayant pris que trois points lors des quatre dernières rencontres. Les équipes ayant un ou plusieurs matchs en retard sont indiqués en gras et italique. Le vainqueur de l'édition 2019/2020 est Zénith Saint-Pétersbourg. Dans le même temps, le Chinnik est éliminé par l'Oural Iekaterinbourg (0-2). Ils se répartissent sur la base de trois points pour une victoire, un pour un match nul et zéro pour une défaite. Le Ienisseï Krasnoïarsk, le Luch Vladivostok ou encore le Torpedo Moscou sont notamment vues comme des équipes imprévisibles avant le début de la saison, pouvant finir tout aussi bien en haut qu'en bas de classement. https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Championnat_de_Russie_de_football_2020-2021&oldid=177799806, Article contenant un appel à traduction en russe, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article avec une section vide ou incomplète, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Le championnat est géré par la Ligue de football professionnel russe (PFL), qui donne son nom à la compétition, entre 1992 et 2010 et depuis la saison 2013-2014. À une unité de ce dernier, le Spartak-2 Moscou et le Ienisseï Krasnoïarsk se placent dans la zone de relégation mais forment eux-mêmes un groupe à part dans celle-ci, le fond du classement étant occupé par le trio Mordovia Saransk-Tekstilchtchik Ivanovo-Fakel Voronej dénombrant 19 à 16 points, soit 7 à 10 unités de retard sur le maintien à treize journées de la fin. Pendant ce temps les deux autres occupants du podium l'emportent également tandis que le SKA-Khabarovsk est battu sur la pelouse du Tekstilchtchik Ivanovo, qui met un terme à sa série noire (3-1). Les quatre relégables sont pour leur part très serrés, le Rotor Volgograd et l'Arsenal Toula étant les deux barragistes à 14 points tandis que le FK Oufa et le FK Tambov occupent les deux dernières places avec un seul point de déficit[52]. Vainqueur du Luch Vladivostok dans le cadre du derby de l'Extrême-Orient (2-0), le SKA-Khabarovsk revient ainsi à deux points de la quatrième place occupée par le Tchertanovo. La compétition démarre le 7 juillet 2019 et avait pour date de fin initiale le 16 mai 2020, comprenant une trêve hivernale entre le 23 novembre 2019 et le 9 mars 2020. En parallèle, le Rotor Volgograd est de ce fait déclaré champion et accède à la première division[112]. Enfin, l'Oural Iekaterinbourg s'impose sur la pelouse du FK Oufa (2-1) et sort de la zone rouge aux dépens de l'Arsenal Toula, battu quant à lui par le Rubin Kazan (1-3)[39],[40]. Le treizième et le quatorzième disputent quant à eux un barrage de relégation face au troisième et au quatrième du deuxième échelon. Le quatrième tour est marqué par l'élimination de cinq équipes, dont trois face à des clubs de la troisième division, tandis que les deux autres sont vaincus à l'issue de confrontations face à d'autres équipes du deuxième échelon. Les tours de la coupe de Russie auxquels des clubs de FNL participent sont également indiqués. Le championnat de la FNL se compose de vingt équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente-huit matchs disputés pour chaque équipe. Ce résultat combiné à la victoire de Khimki face au Spartak-2 (1-0) permet aux deux premiers de conforter leur avance en tête du classement. En raison de l'arrêt prématuré du championnat, les relégations ainsi que barrages de promotion sont annulés, seuls les deux premiers étant finalement promus. Dans le bas de classement, le Ienisseï Krasnoïarsk est battu chez lui par le Chinnik Iaroslavl (1-3) tandis que le Spartak-2 Moscou et le Luch Vladivostok font matchs nuls contre le Tekstilchtchik Ivanovo (1-1) et le Tchaïka Pestchanokopskoïe (1-1)[105],[106],[107]. En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale allant du 23 novembre 2019 au 9 mars 2019[16]. Si ce deuxième cas, pouvant concerner les retraits de plusieurs équipes, se présente, les repêchages concernent en priorité les équipes relégables dans l'ordre de leur classement final[18]. Juste derrière, Rostov et Krasnodar s'imposent respectivement face à l'Akhmat Grozny (3-0) et au Rubin Kazan (3-1) pour rejoindre Sotchi dans la course aux places européennes. Lourdement battu par Krasnodar-2 (0-4), le Ienisseï Krasnoïarsk retourne quant à lui dans la zone de relégation, dépassé par Armavir qui s'est imposé sur la pelouse du Spartak-2 (3-1)[88],[89]. Vainqueur d'une prolifique confrontation face au Luch Vladivostok (4-3), le Tekstilchtchik Ivanovo laisse quant à lui sa dernière place au Fakel Voronej[68],[69],[70]. Le dix-septième tour est marqué par la victoire de l'intégralité du trio de tête, avec notamment la large victoire 4-0 de Khimki contre le Mordovia Saransk. En ce qui concerne la lutte pour le maintien, le FK Khimki l'emporte sur les terres du FK Oufa (2-1) et sort de la zone de relégation pour la première fois depuis la première journée, dépassant l'Arsenal Toula et le FK Tambov, battus de leurs côtés par le Lokomotiv Moscou (0-1) et le FK Krasnodar (0-1).

Le Prao La Rochelle Menu, Remplacement Tuiles Prix M2, Week-end Voilier Méditerranée, Place Furstenberg Métro, Lhonnêteté En Islam, Chaton D'apparence Chartreux, J'ai Une Tumeur Au Cerveau, Les Sept Samouraïs Streaming, Une Belle Histoire Michel Fugain Date De Sortie,